L'Arthrogrypose

Pour un meilleur suivi de nos parcours...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un résumé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Un résumé   Mar 20 Sep à 11:40

ARTHROGRYPOSES



(Georges Filipe : Professeur, hôpital d’enfants Armand-Trouseau, 26 avenue du docteur Arnold-Netter, 75571 Paris cedex) (Filipe G. Arthrogryposes, Encycl. Méd. Chir. (Elvesier, Paris) Appareil locomoteur, 15-201-A-10. 1998. 7p.)

Résumé

Pour le chirurgien orthopédiste, l’arthrogrypose réalise un tableau caractéristique avec ses raideurs articulaires présentes dès la naissance qui touchent, de façon variable, les quatre membres, un faciès particulier et des anomalies cutanées. Il s’agit là de l’arthrogrypose classique (arthrogryposis multiplex congenita) qui survient chez des enfants à intelligence normale. Elle réclamera des soins assidus avec une prise en charge kinésithérapique et orthopédique précoce poursuivie pendant toute la croissance.

Pour le pédiatre, l’arthrogrypose ne constitue qu’un signe clinique et non une entité pathologique. De nombreuses affections, des maladies fœtales, des syndromes génétiques, des malformations et même certaines maladies acquises peuvent comporter des raideurs articulaires, qui parfois n’apparaissent que secondairement. Ces syndromes arthrogryposiques possèdent, en plus, des anomalies squelettiques, des anomalies viscérales avec des atteintes cérébrales ou médullaires (moelle). Certains d’entre eux ont un pronostic fonctionnel extrêmement péjoratif. Il conviendra ici d’essayer d’identifier le processus responsable des raideurs articulaires car le traitement peut-être différent d’un cas à l’autre.

Pour le spécialiste du foetus, l’obstétricien et l’échographiste, les arthrogryposes entrent aujourd’hui dans le vaste cadre de ce qu’il est convenu d’appeler les syndromes d’immobilité fœtale qui regroupent une multitude d’anomalies neurologiques et musculaires dont l’inventaire est en cours.
Les études anatomopathologiques modernes ont permis de mieux comprendre la physiopathogénie1 des arthrogryposes. Elles ont mis en évidence des altérations de la voie motrice situées à des niveaux variables, tantôt sur l’encéphale, tantôt sur la moelle épinière, tantôt sur les nerfs périphériques ou le muscle.

Devant une telle variété de tableaux cliniques, le choix du traitement est des plus difficiles. Le but est avant tout d’essayer d’améliorer la fonction et l’autonomie de ces sujets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur arthrogrypose.forumactif.fr
Admin
Admin


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: Un résumé   Sam 15 Oct à 20:56

(Source r M. Delcey. extrait de "L'arthrogrypose", In: Déficiences motrices et situations de handicaps, aspects sociaux, psychologiques, techniques, sociaux et législatifs, Ed. APF 1996)


Introduction à l'arthrogrypose :


Le terme, dérivé du grec, d'arthrogrypose, signifie " articulation en crochet ". L'arthrogrypose est un syndrome et non une maladie : elle est caractérisée par un ensemble de signes et non par une cause univoque. On estime sa fréquence à 1/3000 naissances.
La révélation est congénitale (à la naissance) et parfois dès la grossesse (l'échographie visualise des articulations fixées, déformées, exemple : pied bot, ne bougeant pas ou peu). Ce diagnostic est en général tardif (dernier trimestre de grossesse) mais permet alors un accouchement dans les meilleures conditions (certaines déformations peuvent le rendre difficile) et la préparation de la prise en charge ultérieure. A la naissance, c'est la fixation de certaines articulations qui caractérise l'arthrogrypose. Les articulations des extrémités sont les plus souvent atteintes : mains, poignets, pieds, chevilles... Le tronc est en général épargné. La gravité des blocages articulaires dépend de la cause et de la précocité d'apparition dans la vie intra-utérine, les limitations articulaires entraînant elles-mêmes des déficits moteurs (amyotrophies) contribuant à la non-utilisation et à la limitation des articulations (cercle vicieux). Dans environ la moitié des cas, il existe une ou des malformation(s) associée(s) (système nerveux, appareil locomoteur...).
Les limitations articulaires sont la conséquence d'une diminution des mouvements fœtaux pendant la grossesse, diminution pouvant être dues à de multiples causes : l'arthrogrypose est un " tableau " dont l'origine est recherchée par un bilan complet, qui tente de cerner le pronostic (évolutivité) et de permettre un conseil génétique (si les parents souhaitent un autre enfant) : de rares causes sont héréditaires (maladies neuromusculaires surtout) ou liées à des aberrations chromosomiques et le risque de récurrence (autre enfant atteint) doit alors être évalué.
Aucune des causes d'arthrogrypose ne peut être guérie. Le traitement vise à assouplir et " libérer " au maximum les articulations, à corriger les déformations de façon à permettre leur mobilisation et à recouvrer le plus possible leurs fonctions ; ce traitement repose donc essentiellement sur la kinésithérapie complétée, lorsqu'elle est insuffisante seule, par la chirurgie orthopédique.
(Source r M. Delcey. extrait de "L'arthrogrypose", In: Déficiences motrices et situations de handicaps, aspects sociaux, psychologiques, techniques, sociaux et législatifs, Ed. APF 1996)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur arthrogrypose.forumactif.fr
drow

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 40
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Un résumé   Sam 15 Mar à 15:07

Je me permets de poster ceci :


ARTHROGRYPOSES

(Georges F : Professeur, hôpital d’enfants Armand-Trouseau, 26 avenue du docteur Arnold-Netter, 75571 Paris cedex).



www.arthrogrypose.com/g.filipe.doc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
menasria



Nombre de messages : 6
Age : 50
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: appel   Lun 16 Mar à 16:29

bonjour
j'ai un enfant atteint d'artrogrypose age de 7 ans suivi a l'hopital d'alger
depuis age de 1mois deformation des membres superieurs et membres inferieurs , une prise en charge par plusieurs attelles et platres fermés depuis , intervention chirurgicale au niveau des membres iinferieurs pour allonger les tendant d'achile resultat non convaincant il ne marche pas encore a l'age de 7 ans je lance un appel a tous ces proffesseurs cités pour une eventuelle aide de prise en charge . enfant scolarisé actuellement . merci d'avance . posté par MENASRIA Essaid BEJAIA ALGERIE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un résumé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un résumé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présumé coupable
» Résumé d'Homestuck.
» introduction à la psychologie sociale
» Les liaisons dangereuses de Laclos
» [info] Le format des feuilles A4, A5 A0, Kézako ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arthrogrypose :: L'arthrogrypose-
Sauter vers: